Fonctionnement d’un robot aspirateur

Les robots aspirateurs sont des nouveaux arrivants dans le monde des équipements électroménagers. Contrairement aux équipements auxquels nous sommes habitués, ces derniers sont plus tôt atypiques. Si vous souhaitez comprendre le fonctionnement d’un robot aspirateur, vous êtes alors au bon endroit.

Nous allons essayer d’aborder le sujet sans vraiment trop rentrer dans les détails techniques. Ces derniers peuvent être déroutants et surtout différents d’un fabricant à un autre.

C’est quoi un robot?

Avant de comprendre le fonctionnement d’un robot aspirateur, il est essentiel que nous expliquions ce que c’est cette machine, tout d’abord.

Un robot est tout simplement un dispositif qui associe la mécanique à l’informatique et à l’électronique.

D’une façon générale, il utilise l’information qu’il collecte à travers ses capteurs, c’est à dire les organes qui lui permettent grosso modo d’avoir une perception de ce qui l’entoure. Une caméra à titre d’exemple peut être considérée comme un capteur. Un détecteur de choc mécanique est aussi un capteur, mais qui, contrairement à la caméra, a une utilité totalement différente.

Une fois ces informations acquises, elles seront traitées par un programme informatique. Ce dernier donnera l’ordre aux différents actionneurs, c’est à dire les organes qui agissent sur l’environnement du robot. Citons par exemple un moteur électrique ou une pompe. D’ailleurs, les moteurs électriques sont parmi les actionneurs les plus fréquents dans les robots.

Que trouve-t-on dans un robot aspirateur?

De façon générale, un robot aspirateur utilise les actionneurs suivants:

  • Au moins deux moteurs électriques pour assurer ses déplacements. Chaque moteur est généralement couplé à une roue.
  • Un moteur électrique associé à une brosse de nettoyage latérale
  • Une pompe électrique qui assure l’aspiration de la poussière et des déchets
  • Un ou deux moteurs pour assurer la rotation d’une ou plusieurs brosses centrales
Image result for moteur électrique
Exemple de moteur électrique

Généralement, il n’y a pas vraiment de consensus sur les capteurs à utiliser dans les robots aspirateurs. Néanmoins, pour optimiser les coûts, on trouve plus ou moins les mêmes technologies. Par exemple, pour détecter les obstacles, tous les robots aspirateurs que nous avons vu jusqu’à aujourd’hui utilisent un capteur mécanique reconnaissable par une bande mécanique souple. Pour détecter les escaliers, ils utilisent généralement des capteurs infrarouges orientés vers le sol.

Ces deux éléments, constituent selon notre avis les essentiels pour n’importe quel robot aspirateur. Tout constructeur qui se respecte doit équiper ses produits de ses capteurs.

Pour des modèles plus cher, vous pouvez trouver des robots aspirateurs embarquant plus de capteurs. A titre d’exemple, il est fréquent de voir des robots aspirateurs intégrants des capteurs détectant les amas de poussières. D’autres modèles de haut de gamme intègrent des capteurs tels que les LIDAR pour cartographier les zones à nettoyer. Il devient de plus en plus fréquent de trouver des modèles qu’on peut connecter à internet à travers le WIFI.

Qui dit plus de capteurs et d’actionneurs, dit aussi un programme informatique plus compliqué. Ce qui a tendance à augmenter le coût du produit et aussi la qualité du nettoyage.

Il temps maintenant de fermer cette parenthèse et de passer au fonctionnement d’un robot aspirateur.

Fonctionnement d’un robot aspirateur typique

Un robot aspirateur exploite les différents éléments détaillés ci-dessous pour faire son nettoyage.

Primo, pour ses déplacements il utilise les moteurs des roues. Suivant le programme informatique qu’il utilise, il peut avoir des mouvements aléatoires comme il peut se déplacer d’une manière calculée et étudiée pour optimiser la surface à nettoyer. Certains modèles avancés proposent à l’utilisateur de spécifier une trajectoire particulière que le robot doit suivre.

Attaquons maintenant les fonctionnalités de nettoyage. De façon générale, trois éléments essentiels sont utilisés lors du nettoyage du robot Roomba.

Une brosse de nettoyage latérale permet de collecter les débris et la poussière que le robot trouve sur son trajet. Elle permet aussi dans certains cas qui, avouons le sont plus tôt rares, d’enlever la poussière tout au long des murs et des pieds des meubles. Cette poussière et ces débris seront orientés vers le deuxième jeu de brosses verticales, celle-ci assistée par l’aspirateur.

Aspirateur robot - Fonctionnement
(1) brosse latérale (2) brosses verticales (3) aspirateur

Tout ce qui est aspiré est stocké dans un compartiment dont le volume varie d’un modèle à un autre. De façon générale, le compartiment est équipé d’un filtre à air.

Entretien d’un robot aspirateur

Pour garantir un bon fonctionnement d’un robot aspirateur, il est impératif de bien l’entretenir.

Pensez à vider le réservoir des poussières à chaque utilisation. Aussi, vérifiez les instructions de nettoyage du filtre du robot. Dans certain cas, le filtre peut être remplaçable après un nombre d’heures d’utilisation.

Réservoir Roomba Pet 564
Exemple de réservoir à poussière

Nous vous recommandons aussi de vérifier l’état des différentes brosses avant toutes sessions de nettoyage. Il est très fréquent que des poils s’enroulent autour des brosses, surtout la brosse latérale. S’ils sont accrochés au niveau de la fixation de la brosse, et que vous n’arrivez pas à les enlever, il vaut mieux la démonter et faire un travail propre.

Les roues de l’aspirateur nécessitent aussi un peu d’attention. Vérifiez toujours que rien n’entrave la rotation des roues.

Conclusion

À première vue, un aspirateur robot semble être une machine assez basique à comprendre, et même, assez basique à répliquer, ce qui n’est pas le cas bien sur. Souvenez vous qu’on a abordé le sujet d’une manière assez simplifiée, pour comprendre globalement ce qu’est cet appareil. Si vous avez eu des problèmes à comprendre quelque chose dans cet article, n’hésitez pas à poster un commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *