Robot laveur de sol Braava 320: avis et test complet

Si on doit se pencher vers un constructeur et exprimer notre admiration envers une marque et non pas envers une autre, au risque de perdre un peu de notre neutralité, on vous avoue alors qu’on a un faible pour les robots aspirateurs conçus par iRobot.

Ceci dit, notre choix est basé sur une réflexion rationnelle, une analyse d’une dizaines de robots aspirateurs qui portent la marque “iRobot”, et qui ont démontrés leurs efficacité sur papier, et aussi sur terrain. Cette fois-ci, on va analyser le robot laveur de sol Braava 320; peut-être que cette petite bestiole sera l’exception à la règle et prouvera que même le géant “iRobot”, ne sort pas du contexte de “la bêtise ou de l’erreur humaine” comme on dit. Envie d’avoir une analyse approfondie sur le fameux iRobot Braava 320? Il ne vous reste plus qu’à lire la suite de cet article alors!

iRobot Braava 320: conception et apparence

L’iRobot Braava 320 est destiné à être classé comme étant un robot aspirateur de milieu de gamme. Il a 25.4 cm de largeur et 7.6 cm de hauteur, ce qui le rend extrêmement viable et efficace pour bouger dans des endroits assez restreint. Comme vous l’avez surement deviné, avec des dimensions assez faibles, notre champion est naturellement très léger avec un poids qui dépasse à peine les 1.8 kg.

Le design élégant et simple du Braava est là pour, premièrement, vous donner un confort visuel, ce qui est très apprécié dans un robot aspirateur, et deuxièmement, ou plutôt, essentiellement, pour faciliter sa manipulation. En bref, il comporte trois boutons: alimentation (“power”), balayage (“sweep”) et vadrouille (“Mop”). Il y a une prise d’alimentation sur le côté, une poignée à l’arrière et un porte-coussin amovible au fond. Fixé par des aimants, le dos du coussin comporte deux jeux de dents en caoutchouc qui retiennent les tampons de nettoyage humide et sec.

Performance

l’iRobot Braava 320 en pleine action

Avant de commencer à tester le Braava 320, on doit tout d’abord installer sa base de chargement. Notre concerné n’aura sans aucun doute aucun mal à retrouver sa station en quelques secondes et à commencer ensuite à balayer la pièce dans laquelle vous l’avez installé. Il utilise des processus de chemin légèrement différents pour le balayage et le nettoyage; le balayage se fait essentiellement par des mouvements en avant, alors que la fonction de vadrouille, ou plus couramment appelée, la fonction “Mop” se fait dans un motif en «Y» en va-et-vient.

Etant donné qu’on est entrain de parler de “performance”, mieux vaut ne pas oublier de citer la navigabilité du Braava 320. Le système de navigation ” NorthStar”, ou “étoile du nord” de notre robot, lui permettra d’optimiser ses déplacements. Cette technologie fonctionne un peu comme un GPS interne, capable d’orienter la machine, pour minimiser les risques de passer par les mêmes endroits plus d’une fois.

Coté capacité de stockage, le robot laveur de sol Braava 320 se situe au juste milieu comparé aux robots aspirateurs les plus populaires du marché. Avec son bac à poussières qui a un volume de 0.4 L, ne vous attendez surement pas à le vider une fois par semaine seulement, bien sur tout est relatif, la fréquence d’utilisation et la quantité de poussières présentes dans votre foyer influent énormément sur ce choix.

Quand on parle d’autonomie, c’est là que les choses commencent à devenir très intéressantes: Le Braava 320 peut potentiellement fonctionner pour un maximum de 180 min, ce qui est l’une des capacités les plus élevées qu’on a vu dans un robot aspirateur.

Finalement, et pour conclure en beauté, on peut citer le très faible niveau sonore qu’offre le Braava 320. Vous allez surement penser à un niveau qui frôle les 30 ou les 40 dB, n’est-ce pas? Loin de là, notre champion peut vraiment être surnommé “l’iRobot silencieux”. Pourquoi me diriez-vous? Et bien, essayez d’imaginer un bruit qui ne dépasse pas les 10 dB. On peut vous aider un peu, un ordinateur fixe génère un bruit moyennant les 15 dB. Chapeau bas, iRobot!

Avis des utilisateurs

On vient à peine de terminer la partie théorique, et on ne peut vraiment pas être satisfaits plus que ça, mais qu’en est-il de la pratique? Les consommateurs Français ont ils appréciés le Braava 320? Et bien, en moyenne, on va dire que notre concerné s’en sort plus que pas mal, mais on n’est pas entrain de parler d’un produit parfait évidemment. Un robot aspirateur, quelque soit sa marque, son prix, ses fonctionnalités, ne peut jamais remplacer le bon vieux balais ou la petite serpillière de la maison.

Pour vous résumer la chose, les différents avis qu’on a consulté convergent vers la même idée: L’iRobot Braava 320 est acceptable, mais les défauts de fabrication existent dans n’importe quel produit, et notre robot aspirateur ne fait pas partie de l’exception. Ceci dit, on n’a pas discerné de défauts qui peuvent être généralisés sur toutes ses machines, mais n’oubliez surtout pas, le risque “zéro” n’existe pas.

>>>>Voir le prix de l’iRobot Braava 320<<<<

Conclusion

On est arrivé à la fin de notre avis sur le robot laveur de sol Braava 320. Notre concerné nous a certainement séduit, par ses fonctionnalités, mais surtout, par son rapport qualité prix imbattable. Si vous sentez que cet appareil ne vous convient pas, on vous invite alors à jeter un coup d’œil sur l’Amibot Flex H2O.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *